Frais d’intermédiation

Conformément à l’article Article 314-82 du RGAMF, lorsqu’elle a recours à des Services d’Aide à la Décision d’Investissement et d’Exécution d’ordres et que les frais d’intermédiation ont représenté pour l’exercice précédent un montant supérieur à 500 000 euros, la société de gestion élabore un document intitulé « Compte rendu relatif aux frais d’intermédiation ».

Pour Futur Investment Managers, les frais précités sont inférieurs à 500.000 euros. Toutefois, la société précise qu’elle n’a pas eu recours aux services d’aide à la décision d’investissement et d’exécution d’ordres de prestataires externes et financés, dans le cadre d’accords de commissions partagées :
– pour son service de gestion collective, dans tous les cas
– pour son service de gestion sous mandat, sauf à la demande de ses clients