Charte éthique

Principes généraux de la sélection éthique et responsable

RESPECT : privilégier le respect de l’homme et de l’environnement à la recherche du profit court terme.

BIEN COMMUN : donner et faire partager du sens au sein de l’entreprise pour promouvoir des activités utiles au bien commun et à l’intérêt général.

BONNE GOUVERNANCE : respecter les principes généraux d’équilibre des pouvoirs, de saine gestion, de justice et respect mutuel, et de transparence.

PARTAGE : donner toute la place qui convient aux valeurs de partage et de solidarité.

Critères d’inclusion d’un fonds dans la sélection

CONFORMITE : le fonds doit respecter au moins 3 des 4 principes généraux énumérés ci-contre dans sa méthode de sélection des sociétés ou des Etats pour son portefeuille.

PERFORMANCE : Les sociétés du portefeuille du fonds sélectionné ont une croissance des profits avec une vision long terme. Le fonds a donc une surperformance boursière sur le long terme dans sa catégorie.

TRANSPARENCE : le fonds sélectionné doit communiquer tous les 6 mois l’inventaire complet de son portefeuille, ou le transmettre sur simple demande. Le fonds doit communiquer au moins trimestriellement sur ses performances extra-financières (critères ISR ESG). Les documents légaux (prospectus, DICI) doivent être disponibles et à jour sur le site internet.

Critères d’exclusion dans la sélection

COHERENCE : entre les critères d’analyse du fonds sélectionné et les pratiques éthiques et responsables des sociétés et émetteurs présents dans le portefeuille du fonds. la méthode de sélection applique un ensemble novateur de filtres complémentaires :

–          REFUSER la vision court terme de la performance financière alors qu’elle doit être appréhendée avec une vision long terme,

–       EXCLURE Le blanchiment d’argent* et tous les fonds ayant dans leur portefeuille plus de 5% de sociétés ayant fait l’objet de controverses graves et plus de 10% de sociétés ayant fait l’objet de controverses importantes**

La recherche abusive de profit avec une vision court terme en contradiction avec le respect de la dignité humaine. Idem pour le respect de l’environnement ***.

VIGILANCE : sans être exclues, les sociétés appartenant aux secteurs pharmaceutique, financier, commerce d’œuvres d’art, immobilier et agroalimentaire feront l’objet d’une vigilance particulière dans le processus de sélection.

ENCOURAGEMENT : une société ayant eu un certain nombre de mauvaises pratiques par le passé peut être dans le portefeuille du fonds pour un faible pourcentage si le gestionnaire du fonds sélectionné peut démontrer que ladite société fait ses meilleurs efforts pour améliorer ses pratiques éthiques et responsables. Ces efforts doivent être mesurables. Il s’agit alors d’un accompagnement et la pondération de la société dans le portefeuille du fonds peut être progressivement augmentée avec l’amélioration de ses pratiques éthiques et responsables.

*Blanchiment d’argent sous toutes ses formes (corruption, fraude fiscale, financement du terrorisme, prostitution, trafic d’enfants, trafic d’organes, etc.)

** Une controverse grave est un événement révélant la mise en danger de la vie d’autrui, des risques majeurs sur la santé (maladies graves pouvant entrainer la mort ou des handicaps définitifs), des pollutions importantes présentant un danger définitif pour l’équilibre de la planète . Une controverse importante résulte d’une situation qui pose un véritable problème d’éthique et de probité sans pour autant mettre en danger la vie d’autrui ou la destruction définitive de l’environnement.

***Dégradation de la planète sous toutes ses formes (pollution, réchauffement climatique, pillage des ressources naturelles, etc.)